Inde

INDE

Nom officiel : Bharat (République de l'Inde)
Superficie : 3 287 263km² (7e rang)
Population : 1200 millions d'habitants en 2011.
Capitale et ville principale : New dehli
Langues : anglais et indi(30%) langues officielles, Bengali (8%), télégu (8%), marathi (8%), tamoul (7%), urdu (5%), gujarati (5%) penjabi, rajahstani, kashmiri, konkani, pahari, sindhi, bihari, oriya, kannara, tulu et 1 600 autres langues et dialectes.
Religions : hindouistes (83%), musulmans (11%), chrétiens (3%), sikhs
Monnaie : roupie

RÉGIME POLITIQUE

État fédéral de 25 États et de 7 territoires administratifs, dotés chacun de leur propre législature, l'Inde est dotée d'un parlement fédéral bicaméral. La chambre haute, le Conseil des États, comprend 245 membres, élus pour six ans, par tiers renouvelables tous les deux ans, dont 237 sont élus par les assemblées des États et 8 nommés par le président, lui-même élu pour cinq ans par un collège électoral de parlementaires fédéraux et des États. La chambre basse, Lok Sabha (Maison du peuple), est formée de 543 députés élus pour cinq ans au suffrage universel et de 2 membres nommés. Le président (autorité symbolique) nomme le Premier ministre et le gouvernement, issus de la majorité du Parlement et responsables devant celui-ci. Les 7 territoires fédéraux, administrés par un lieutenant-gouverneur, ont aussi leurs assemblées

GÉOGRAPHIE

La chaîne de l'Himalaya coupe le sous-continent indien du reste de l'Asie. Plusieurs sommets himalayens, du côté indien, culminent à plus de 6 000 m. Le Kangchenjunga, sur la frontière entre Népal et Sikkim, est le plus haut sommet du pays (8 598 m). Le piémont de l'Himalaya est constitué par les bassins fluviaux du Gange, du Brahmapoutre et de leurs affluents. Le désert de Thar s'étend le long de la frontière avec le Pakistan. Au sud, le Deccan est un vaste plateau rocheux, bordé à l'est et à l'ouest par les Ghats, des chaînes discontinues de collines descendant par degrés vers les plaines côtières. La végétation s'échelonne de la forêt tropicale sur la côte occidentale à la forêt de mousson au nord-est et à l'extrême sud, en passant par les maquis tropicaux et les forêts d'épineux du Deccan et par la végétation de type alpin de l'Himalaya.
Hydrographie : Gange (2 510 km), Brahmapoutre (2 900 km), Sutlej (1 450 km), Yamuna (1 376 km)
Climat : le climat distingue trois saisons : une saison chaude de mars à juin, une saison humide, avec la mousson de sud-ouest qui apporte de fortes pluies, de juin à octobre, et une saison plus sèche et plus fraîche, de novembre à mars.

ÉCONOMIE

Les deux tiers de la population active sont constitués d'agriculteurs qui vivent de leurs récoltes de riz et de céréales. Les grandes plantations produisent, pour l'exportation, du coton, du thé, du jute et de la canne à sucre. La mousson et l'irrigation permettent des cultures sur de vastes surfaces, mais les inondations et la sécheresse sont fréquentes. L'Inde est l'une des dix premières puissances industrielles mondiales. D'importantes réserves de charbon assurent la source énergétique, et elle dispose de diamants, de bauxite, de titane, de cuivre et de minerai de fer, ainsi que de pétrole et de gaz naturel. Les principales industries sont le textile, la sidérurgie, l'automobile, les produits pharmaceutiques et l'électricité. Le pays souffre d'un déséquilibre de sa balance des paiements et dépend de l'aide internationale pour son développement. Un tiers de la population vit au-dessous du seuil officiel de pauvreté.

HISTOIRE

Après l'écrasement de la «révolte des cipayes», la Compagnie des Indes orientales est supprimée en 1858, la reine Victoria devient impératrice des Indes en 1877 et son représentant vice-roi. L'Empire comprend, en plus des territoires de la Couronne britannique et de 620 Etats protégés, les territoires actuels du Pakistan et du Bangladesh. En 1912, la capitale est transférée de Calcutta à New Delhi. L'entrée d'Indiens dans l'administration, la diffusion de l'anglais, la construction d'un important réseau de chemins de fer et l'introduction d'institutions britanniques concourent à forger une conscience nationale, qui trouvera sa première forme politique dans la création du Parti du Congrès en 1885 : d'abord libéral, il se radicalise à partir de 1900. Mohandas Karamchand Gandhi (1869-1948) donne un tournant décisif au Parti du Congrès à partir de 1917.

L'attaque en 1919, par les troupes britanniques, de 1 600 personnes rassemblées au Temple d'or d'Amritsar, lieu saint des sikhs du Pendjab, radicalise le mouvement nationaliste. Gandhi organise des mouvements de désobéissance civile en 1920-1922 et en 1930-1933, auxquels les Britanniques répondent par la répression et par l'octroi d'une autonomie limitée. Une fédération indienne naît en 1935. Le Parti du Congrès obtient la majorité aux élections provinciales de 1937, qui consomment son divorce avec la Ligue musulmane, fondée en 1906 et dirigée par Mohamad Iqbal, qui réclame la création d'un État séparé, le Pakistan, ou «pays des purs». Les Britanniques promettent l'indépendance contre une participation indienne à l'effort de guerre. En 1942, le mouvement Quit India se dessine, poussant à la démission les gouvernements provinciaux. Muhammad Ali Jinnah (1876-1948), successeur d'Iqbal, impose le principe de la partition. Le 15 août 1947, l'Empire est divisé en deux dominions. La partition entre l'Inde et le Pakistan s'accompagne de massacres (de 300 000 à 500 000 morts) et de l'exode, dans les deux sens, de 10 à 15 millions de personnes. Gandhi est assassiné en 1948.

Jawaharlal Pandit Nehru (1889-1964), devenu Premier ministre en 1947, domine la politique indienne et le mouvement des non-alignés jusqu'à sa mort. Sous sa fille Indira Gandhi (1917-1984), Premier ministre de 1966 à 1977 et de 1980 à son assassinat par un de ses gardes du corps sikhs, l'Inde devient une puissance régionale. Trois guerres ont opposé l'Inde au Pakistan : en 1947-1949 pour les frontières, en 1965 pour le contrôle du Cachemire, en 1971, lors de la sécession du Bangladesh. En 1962, une guerre de frontières a lieu avec la Chine.

L'Inde vit de nombreuses tensions. Les sikhs, dont le Temple d'or fut détruit en parti sur ordre d'Indira Gandhi en 1984 et qu'ils ont reconstruit, mènent une lutte armée pour un État indépendant, le Khalistan. Musulmans et hindouistes extrémistes s'affrontent quotidiennement. Le Cachemire est le théâtre de conflits sanglants, tout comme l'Assam. L'instabilité politique accentuée par la guerre du Golfe, conduit à des élections anticipées en 1991

PATRIMOINE

Fort d'Agra
Grottes d'Ajanta
Grottes d'Ellora
Le Taj Mahal
Ensemble de monuments de Mahabalipuram
Temple du Soleil à Konârak
Parc national de Kaziranga
Parc national de Keoladeo
Sanctuaire de faune de Manas
Églises et couvents de Goa
Ensemble monumental de Hampi
Ensemble monumental de Khajuraho
Fatehpur Sikri
Ensemble de monuments de Pattadakal
Grottes d'Elephanta
Les grands temples vivants Chola 20
Parc national des Sundarbans
Parcs nationaux de Nanda Devi et de la Vallée des fleurs
Monuments bouddhiques de Sânchî
Qutb Minar et ses monuments, Delhi
Tombe de Humayun, Delhi
Chemins de fer de montagne en Inde
Ensemble du temple de la Mahabodhi à Bodhgaya
Abris sous-roche du Bhimbetka
Gare Chhatrapati Shivaji (anciennement gare Victoria)
Parc archéologique de Champaner-Pavagadh
Ensemble du Fort Rouge
Jantar Mantar, Jaipur