Liste Ap…

Divinités et personnages célèbres de la mythologie grecque de Apaté … Apollon

APATÉ
Origines: Fille Nyx seule ou bien Érèbe & Nyx
Fratrie: Eris, Géras, Philotès et d'autres
Description: Personnification de la Tromperie
APHARÉE
Origines: Roi de Messénie, fils de Périérès & Gorgophoné
Fratrie: Leucippos
Épouse: Aréné
Enfant: Idas, Lyncée, Pisus
Description: x
* APHRODITE
Ἀφροδίτη
Olympiens
Origines: née de la mer fécondée par le sexe d'Ouranos tranché selon la théogonie ou bien selon Homère fille de Zeus & Dioné, l'Océanide.
Époux: Héphaïstos
Amants: x
• Arès [Adrestia, Antéros, Deimos, Eros, Harmonia, Himéros, Phobos, Pothos ]
• Adonis [Béroé, Golgos]
• Anchise [Enée]
• Boutès [Eryx, Méligounis, plusieurs filles]
• Dionysos [Pan]
• Hermès [Hermaphrodite]
• Néritès fut son premier amour alors qu'elle n'était pas encore allée sur l'Olympe
• Phaethon [Astynoos]
Poséidon [Rhodos]

Description: Aphrodite signifie « née de l’écume » (du grec aphros). Elle fut créée quand le Titan Cronos jeta à la mer les parties génitales de son père Ouranos. Elles bouillonnèrent en formant de l’écume d’où sortit, sur le rivage de Chypre, la belle et jeune Aphrodite transportée sur une coquille Saint-Jacques. Une autre version de sa naissance affirme qu’elle était la fille de Zeus et de Dioné, un avatar de la déesse de la terre. Aphrodite peut se voir comme la source ou la manifestation du pouvoir envahissant et parfois destructeur de l’amour. Comprenant que sa beauté lui causerait des problèmes, Zeus la maria à Héphaïstos le boiteux qui, hélas, lui fabriqua une ceinture magique la rendant encore plus irrésistible. Aphrodite eut des aventures aussi bien avec des mortels qu’avec des dieux. De sa liaison avec le prince troyen Anchise naquit Énée, et celle qu’elle eut avec le dieu Hermès créa Hermaphrodite. Elle batifola aussi un certain temps avec Adonis. Elle resta longtemps la partenaire d’Arès (Mars), de qui elle eut Éros, le dieu du désir sexuel dont les flèches tirées sans distinction expliquent ou expriment l’état capricieux et douloureux de l’amour.
* APOLLON
Ἀπόλλων
Olympiens
Origines: Zeus & Léto
Amantes: x
• Acacallis, la nymphe, devint mère de Phylacidès et de Philandros.
• Acacallis, fille de Minos, fut aimée simultanément d'Hermès et d'Apollon. Du premier elle eut Cydon et du second trois fils : Naxos, Milétos et Amphitémis.
• Acantha griffa le visage du dieu qui tentait de l'enlever. Pour la punir, il la métamorphosa en acanthe, une plante épineuse qui aime le soleil.
• Amphissa ou Issé fut séduite par Apollon déguisé en berger.
• Bolina, nymphe qui ne céda jamais à ses instances; elle préféra se jeter dans la mer que de lui céder, courage que le dieu admira et récompensa en lui rendant la vie et lui donna l'immortalité.
• Calliope, la muse de la Poésie épique donna naissance à Linos et Orphée.
• Cassandre, fille de Priam et d'Hécube demanda le don de prophétie avant de lui céder. Puis elle changea d'avis alors il lui retira le don de persuasion.
• Castalie, fille du dieu-fleuve Achéloos, qui, pour échapper à la poursuite du dieu, se jeta dans une fontaine, qui prit son nom et dont les eaux avaient le propriété de donner du génie aux poètes qui en buvaient ou simplement écoutaient le murmure de ses eaux.
• Chioné, fille de Daedalion, fut aimée simultanément d'Hermès et d'Apollon. Elle engendra Autolycos ainsi que le poète et devin Philamnon.
• Chrysothemis, épouse de Staphylos, donna naissance à Parthénos
• Coronis4 le trompa avec un simple mortel alors qu'elle était enceinte d'Asclépios.
• Corycia, naïade d'une grotte du mont Parnasse, eut de lui un enfant Lycoreos ou Lycoros.
• Créüse qui lui donna un fils, Ion, ancêtre des Ioniens.
• Cyrène était une nymphe chasseresse. Apollon la vit un jour sur les pentes boisées du Pélion, qu'elle luttait contre un lion. Charmé par sa beauté et par son courage, il l'enleva sur son char d'or et la transporta en Libye, où elle mit au monde Aristée.• Daphné préféra être changée en laurier que céder à ses avances.
• Dryope, fille de Dryop, le roi d'Oeta, donna naissance à Amphissos après avoir été violée par Apollon transformé en tortue pour pouvoir l'approcher.
• Evadné, fille de Poséidon et de la nymphe Pitané, lui donna le devin Iamos qu'elle abandonna et qui fut nourri par deux serpents avec du miel des abeilles au sein d'un buisson de ronces et de violettes.
• Hécube aurait eu un fils, Troïle, avec Apollon (Apollodore III, 12,5) mais en général Priam est son père.
• Leucothoé fille d'Orchame. Ovide dans ses Métamorphoses raconte les amours tragiques d'Hélios (qu'il assimile à Apollon) et de Leucothoé,
• Marpessa lui préféra un mortel, Idas, parce qu’elle avait peur d’être abandonnée par le dieu lorsqu'elle prendrait de l'âge.
• Mélia, l'Océanide, qu'il rendit mère d'Isménios. Son frère Caanthos partit à sa recherche et trouva les deux amoureux qui ne voulurent pas être séparés. Furieux il incendia le temple d'Apollon qui le tua d'une de ses flèches.
• Psamathé, fille du roi d'Argos, Crotopos, elle donna naissance à Linos.
• Sinopé, fille du dieu fleuve Asopos et de Métope, voulait rester vierge. Elle fut une première fois enlevée par Zeus qui lui promit d'exaucer un voeu. Elle lui demanda de rester vierge. La seconde fois elle fut enlevée par le dieu-fleuve Halys à qui elle formula le même voeu. Puis l'histoire recommença avec Apollon. Toutefois Diodore donne une fin différente puisque il la donne mère de Syros, héros éponyme des Syriens.
• Syllis, la nymphe, donna naissance à Zeuxippos, le futur roi de Sikyon.
• Rhéo, fille de Staphylos et à Chrysothémis et sa soeur Hémithéa étaient amoureuses de Lyrcos, mais elle fut mise enceinte par Apollon. Son père, croyant que sa séduction était due à un simple mortel, fut irrité et il fit enfermé sa fille dans un coffre qu'on jeta à la mer. Mais le coffre aborda l'île de Delos ou Eubée, où elle fut secourue et elle donna naissance à un enfant mâle appelé Anios. Elle elle déposa le bébé devant l'autel d'Apollon, qui le prit sous sa protection.
• Théro, jeune femme de Béotie lui donna un fils du nom de Khairon.
Description: Avant d’être admis dans la famille olympienne, il était craint dans toutes les régions de la terre et chez les dieux. Seule Délos – une île flottante qui pouvait se targuer de n’être pas vraiment une « terre » – avait bien voulu accueillir sa naissance. Semblant suivre une prophétie disant qu’il « mènerait la grande vie parmi les dieux et les mortels » (Hymne homérique à Apollon, oeuvre en vers [68-69]), en arrivant à la maison de Zeus, Apollon banda son arc. Les autres dieux prirent peur et quittèrent leurs trônes, jusqu’à ce que Léto le désarme. Parmi ses réussites se trouve la victoire contre le Python, précédent gouverneur de Delphes. L’endroit devint ensuite son principal lieu de culte. En réaction aux insultes à l’honneur de sa mère, Apollon se vengea avec l’aide de sa jumelle Artémis, sa compagne d’armes. Quand Niobé se vanta d’être plus fertile que Léto, ils tuèrent ses enfants de leurs flèches. Apollon encourut des punitions pour quelquesunes de ses actions. Pour le massacre des Cyclopes par exemple, Zeus lui fit passer une année à s’occuper du bétail chez le mortel Admète.

 

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]